Chloé Vivarès

Née en 1992 à Montpellier, elle est diplômée de l’ERACM en 2014. Elle joue dans La famille Schroffenstein de Kleist, m.e.s. de Giorgio Barberio Corsetti (Festival d’Avignon) ; Antigona, m.e.s. de Jean-Charles Raymond (Festival d’Avignon/Tournée en Chine) ; Restes, d’après Guerre de Lars Norer, m.e.s. de Laureline Le Bris-Cep et La fin du monde, récréationm.e.s de Léa Perret ; La bonne distance de Michel Rostain, m.e.s. de Judith Depaule (théâtre de la Poudrerie). En 2017, elle obtient le prix d’interprétation du Festival international des arts féministes de Tunis pour sa lecture du Corps lesbiende Monique Wittig. Elle joue aussi dans Love and information de Caryll Churchill et Pronom, d’Evan Placey, m.e.s de Guillaume Doucet. Elle est en création sur Quand viendras la vague d’Alice Zeniter, m.e.s. d’Yann Lefeivre et un projet autour d’Artemisia Gentilesci, m.e.s. de Guillaume Doucet.

Chloé Vivarès